Prévention Santé

Les progrès de la médecine permettent une plus longue espérance de vie. Pourtant, l’espérance en qualité de vie ne progresse plus.

En France, après 63 ans, l’individu en situation de santé médiane passe en dessous du cap de 50% de capacités « neuro cognitives et fonctionnelles » pour interagir en autonomie dans un environnement ou une contrainte standard. Soit, environ 10 ans plus tôt que dans des pays nordiques tels que la Suède ou le Danemark où la prévention santé via l’éducation à la santé, le suivi médical individuel et l’accompagnement du bien-être jusque dans l’entreprise sont bien ancrés.

Il n’est pas encore trop tard pour agir et réagir en prévention santé. La e-santé préventive offre un potentiel considérable pour relever ce défi !
Détails de l'univers

Enjeux

Sans un réel investissement en prévention santé au travail, pourrons-nous permettre à la population active française et aux entreprises de respecter les exigences de productivité mondiale au travail si l’économie de nos régimes de retraite nécessite de prolonger les carrières au-delà de ce seuil de 63 ans ?

Sans une politique préventive du « bien vieillir », il sera très difficile et couteux de maintenir durablement une personne âgée seule à domicile. C’est souvent à l’âge trop précoce de 78 ans que beaucoup de français doivent quitter leur domicile pour une maison de retraite. Si nous ne parvenons pas à repousser l’âge où la population française atteint ce seuil, aurons-nous les moyens de financer tous les lits de maisons de retraite que la démographie annonce ?

Marchés

Dans la vie et au travail la prévention santé doit être présente. Il n’est jamais trop tard pour prévenir. Les marchés de la e-santé préventive grâce au potentiel des nouvelles technologies numériques (objets connectés, communication instantanée, données partagés, systèmes numériques experts,….) sont universels et représentent le plus important vecteur de croissance du « business » de la santé pour les 20 prochaines années (source Pwc sept. 2013).

Solutions

Du traitement curatif vers la e-santé préventive : l’individu acteur de sa santé

Ces dernières années, la prise de conscience du Capital Santé est apparue à la fois collective et individuelle. En quête d’un développement durable de lui-même et conscient que sa santé et celle de ses proches se joue hors des centres de soins et des hôpitaux, l’individu veut être davantage proactif et « prendre en main son capital santé tout au long de sa vie ».

La santé préventive et prédictive, à partir des nouvelles technologies, s’annonce comme l’une des meilleures alternatives pour augmenter la qualité de vie et préserver l’autonomie, tout en réduisant le coût des dépenses de santé.

La e-santé apporte des solutions à la fois techniques et humaines : données médicales partagées, système d’assistance au diagnostic expert, télémédecine, support de prévention, traçabilité, objets connectés…

Approche La Valériane

« Donner et redonner le pouvoir à chacun d’agir et de réagir sur sa santé »

C’est l’objectif que s’est fixé La Valériane depuis 7 ans, à travers notamment le développement de trois applications innovantes de prévention e-santé.
  • BSS (Bilan Santé Stress) dans la vie professionnelle : Préserver le capital santé et mieux prévenir les risques psychosociaux
  • BSS (Bilan Santé Stress) pour les Séniors : Préserver le capital santé et mieux prévenir les effets du stress dans l’avancée en âge
  • BSP (Bilan Santé Physique) dans la vie professionnelle : Préserver le capital santé et mieux prévenir les risques physiques
Solutions de l'univers
© Copyright - LA VALÉRIANE - LVHS CORP 2017 - Administration